Les hip hop girls du mois : spécial frenchies

Les hip hop girls du mois : spécial frenchies

Cannes et son festival ne font parler que d’eux. Qu’à cela ne tienne ! En mai, la rap sphère déroule aussi son tapis rouge aux queens françaises de la punchline. Lorsqu’elles prennent le contrôle du mic, elles font le buzz à coups de milliers de vues sur Youtube et clament leur talent dans un univers où le mâle prédomine. En place pour la sélection hip hop du mois ! 

 

Chilla, la lyonnaise de caractère

A l’image d’un précieux élixir spiritueux, elle se bonifie au gré du temps passe. Son évolution dans le monde de la musique fait de Chilla l’une des excellentes surprises de l’année. Féminine et envoutante, l’artiste de 22 ans et originaire de Lyon, n’a pas peur du freestyle aux textes au franc parler, en alternant sa technique et à des refrains chantés en douceur. Textes crapuleux certes, mais elle revendique sa place où les préjugés sont synonymes de difficultés. Parmi la meute de loups que compte l’univers du rap, elle montre à son tour ses crocs de louve.

Moon’A, reine de l’ego-trip

Elle ose l’ego-trip sans se poser de questions au quand dira-t-on. La pointe glamour de Moon’A a conquis la maison de disque Riche Music qui l’a révélée il y a déjà 3 ans. Ses inspirations varient d’un univers à l’autre, allant d’Aznavour à Ace Hood, le tout étant de ne pas tomber dans ce qu’elle nomme le « rap bouffon ».

Shay, petite protégée de B2O

Parce que le hasard se transforme parfois en destin, Shay croise le chemin de Booba, devenant l’oiseau précieux du rappeur à succès. Elle se révèle alors au devant de la scène dans un featuring avec l’artiste, avant de voler de ses propres ailes dans un album, Jolie Garce, dont chaque titre devient le théâtre de milliers de vues sur la toile.


ARTICLES ASSOCIES

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

INSTAGRAM