Lily

Lily

Jule & Lily

Son Quartier : Bastille

Dans l’univers de la mode, Lily s’impose comme un délicieux ovni. À travers ses créations, la co-fondatrice de Jule et Lily vous happera dans un tourbillon fun et atypique. Du made in France, pas de chichis et des petits prix, c’est promis ! Portrait d’une humble et persévérante self-made woman. 

Actus & parcours.

C’est au mythique Hôtel Dieu que Lily voit le jour. Embrassée par la chance, elle grandit dans la Capitale où fleurissent «ces jolis petits endroits cachés» qu’elle affectionne. Ambitieuse, elle a pour projet d’être son propre patron. Non pas pour assouvir ce besoin de pouvoir mais plutôt pour «être libre dans la création». La liberté lui réussit malgré les embûches. Elle co-fonde alors Jule et Lily et rencontre un succès inattendu. Une fierté !

Sa première vente à l’espace des Blancs Manteaux lui prouve que son univers décalé et ultra coloré plaît. Rythmé pas des coups de coeurs, son chemin professionnel la conduit à croiser celui de la chanteuse Diane Villanueva, avec qui elle noue une réelle amitié. 

Elle collabore ensuite avec Natoo, figure typique de la Youtube sphère qu’elle voit comme une «jolie personne qui nous a fait confiance pour créer sa toute première ligne de bijoux «Joyau Magique». Son autre récente et marquante collaboration est celle de Marion Séclin, égérie de sa marque avec qui elle fonde un projet encore secret. Stay tuned!  

Inspirations.

Humble, Lily ne s’expose qu’à travers ses créations parce que «pour vivre heureux, vivons cachés». On lui devine alors une tendre pudeur, qui n’entache en rien sa prospérité. «Je ne possède aucun compte Insta ou Facebook perso… mais tout va bien !» Elle trouve principalement un écho créatif autour des thématiques en lien avec voyage à travers le temps et l’espace. Mais en réalité, son quotidien l’inspire dans toutes les situations : «une rencontre, un artiste, une chanson… tout ce qui m’entoure peut être une source». 

Ô Paname.

Parisienne et épicurienne riment à juste titre pour définir Lily. Lorsqu’elle ne flâne pas dans le 11ème arrondissement «où foisonnent ces lieux plein de vie», elle s’attable au Holybelly où il est possible de vivre une expérience culinaire unique : « j’ai vécu un orgasme en mangeant des pancakes». Si Paris devait trouver son incarnation, ce serait Lou Doillon. Pas si étonnant puisqu’on lui devine cette même détermination… 


Les news de Lily

INSTAGRAM