Parlons poils chez les femmes

13 septembre 2021

On ne vous apprend rien, les hommes et les femmes ont des poils ! Mais l’idée qu’une femme devrait être intégralement épilée pour être féminine est ancrée dans notre société depuis toujours. Chaque année, le combat des femmes grandit et permet de casser les codes de la pilosité dite « masculine ». Alors épilation intégrale ou poils, peu importe les parties du corps, cela n’influence en rien votre féminité. Mesdames, face à vous, voici la pression à la dépilation.

Les poils : un phénomène de société tabou ou qui fait jacter ?

Les poils d’une femme sur les jambes, le maillot, sous les aisselles, sur les pieds, le ventre, le dos, autour des tétons, sur les bras..⠀Bref, qu’importe où ils sont, ils restent très souvent tabous.

Petit sondage : “73% des femmes considèrent qu’une femme épilée est plus séduisante”. L’épilation reste un choix, à vous ou non de trouver ça esthétique sur votre corps.

Le problème arrive lorsque le complexe se crée suite aux injonctions sociales et normes culturelles. Cette pression sociale peut impacter la vie sexuelle d’une femme, 29% d’entre elles ayant moins de 30 ans ont déjà eu un partenaire qui leur a demandé de s’épiler totalement les poils pubiens. ⠀⠀

Depuis quelque temps, ce fameux sujet de la pilosité féminine fait débat et devient un réel sujet de société. Les Nanas d’Paname font partie des nombreux collectifs féminins qui luttent contre ce tabou. En réalité, il n’existe pas de « retour du poil » ou de retour au naturel. Il s’agit plutôt d’une libération de la parole, avec des corps assumés et une prise de position face aux complexes que nous dictent la société.

Les hashtags qui libèrent les poils

Aujourd’hui, de moins en moins de femmes se cachent. La génération x libère la parole à l’aide des réseaux sociaux et rend le sujet de moins en moins tabou. Comme le hashtag #FreeTheArmpitHair lancé en 2019 avec la mannequin Emily Ratajkowski qui avait posté une photo d’elle avec les aisselles non épilées sur Instagram.

Sur le même réseau social existe le compte @lesensdupoil où sont postées des photos du corps de la femme avec ses poils, assez représentatif de la population. On y trouve également des anedoctes sur les poils ou des références cinématographiques où le corps de la femme apparaît sans artifices : avec poils !

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Le Sens du Poil (@lesensdupoil)

 

Le No shave féminin en 2021

Le No shave est un concept adopté par les hommes il y a quelques années consistant à se laisser pousser les poils comme la barbe par exemple et ainsi faire une croix sur le rasoir.

Maintenant, cela fait huit ans que la pratique no shave a doublé chez les femmes. En partie dû aux confinements, 72 % des françaises s’épilent en 2021 contre 85 % en 2013 selon une récente étude de l’Ifop. Le nombre de femmes ne s’épilant pas du tout le pubis est également plus élevé et passe de 15% en 2013 à 28% cette année.

On peut définir le No shave en constante évolution comme une victoire progressive sur la société. Mais les stéréotypes des genres autour du poil subsistent. Peu importe l’opinion des autres sur la pilosité féminine, le plus important reste l’acceptation de soi avec ou sans poils.