L’œil de Nina : le livre « bons plans&n...

L’œil de Nina : le livre « bons plans » de deux nanas d’Paname

Petite rencontre avec Maud et Vanina à l’occasion de la sortie de leur carnet « Vintage, fripes et récup’ à Paris ». Connaissant leur bon goût et leurs expériences comme journalistes culture et lifestyle, c’est avec une confiance presque aveugle que j’ai ouvert leur carnet. Etant, depuis fort longtemps, une grande adepte des brocantes en tous genres, je l’ai trouvé riche en bonnes adresses, diversifié (il y en a autant pour les filles que les garçons, les jeunes que les moins jeunes) et original (des petits conseils et interviews y sont disséminés). Un vrai et gros coup de cœur pour ceux qui adorent chiner ou shopper malin (le tout pour moins de 10 euros) !

A l’heure où les blogs cartonnent, pourquoi avoir fait le pari d’un livre ?

Nous adorons consulter des blogs à toute heure de la journée – même au saut du lit, ce qui est très mal – mais en tant qu’avides lectrices et journalistes, c’est naturellement vers le livre que nous nous sommes tournées pour partager nos découvertes avec le plus grand nombre. Un livre petit format comme celui-ci se glisse dans la poche, s’emporte dans un sac, se corne, se feuillette, s’annote et on adore ça !

Processed with VSCOcam with c1 preset

Votre carnet contient beaucoup d’adresses… Avez-vous compilé des articles déjà écrits où tout repris de zéro ?

Ce livre compile 200 adresses, brocantes, boutiques design, fripes, puces, boutiques pour enfants mais aussi restaurants, bars et salons de thé. Grâce à notre travail de journalistes freelance et également l’animation du blog Le Fashion Débarras, nous avions déjà fait des repérages. Mais chaque adresse a été écrite spécialement pour le livre.

Processed with VSCOcam with c1 preset

Les 3 adresses préférées de chacune !

Vanina : Pas simple du tout ! Je dirais (et je m’excuse pour celles qui ne me viennent pas tout de suite à l’esprit) : Alasinglinglin pour l’accueil et les vraies bonnes affaires, Serendipity pour la sélection si pointue et l’espace magnifique dédié aux enfants, et enfin, La prune folle pour la petite pause gourmande dans le 11ème qui est quand même ZE arrondissement des chineurs.

Maud : Olala difficile d’en choisir trois, nous les avons toutes sélectionnées avec amour ! Puisqu’il faut choisir, disons le concept-store Les Fleurs (11e), parce qu’on embarquerait bien tout tel quel et que c’est la boutique parfaite pour dénicher un cadeau de dernière minute (en fait c’est tout bonnement impossible de repartir les mains vides, on a essayé…), le dépôt-vente Violette et Léonie (3e) pour les pièces de grandes marques comme neuves et à prix défiant toute concurrence et, parce qu’il faut bien reprendre des forces entre deux brocantes, la cantine les Niçois (11e) pour l’ambiance, les bons petits plats et le terrain de pétanque au sous-sol.

11999888_10207461333988403_1936798064_n

A qui s’adresse ce carnet ?

Aux passionnés de chine mais pas seulement. A ceux aussi qui ont tout simplement envie de décorer leur appartement sans se prendre la tête, sans casser leur tirelire et en changeant souvent d’avis ! Mais aussi à ceux qui aiment s’habiller, et pourquoi pas, personnaliser leurs vêtements pour avoir un dressing qui ne ressemble à aucun autre. Enfin, à toutes les familles qui veulent consommer futé sans sacrifier le budget vacances.

11997206_10207461326668220_1908209657_n

La nana d’Paname ? Pressée mais toujours élégante et stylée, qui veut à la fois faire de la photo, un vernissage par semaine et avoir lu le dernier Goncourt. Évidemment elle aime bien manger et guette sans cesse la nouvelle petite cantine à la mode.

Où peut-on se le procurer ?

Dans toutes les librairies, Fnac, sur Internet etc. (pour le shopper => ici)

 Processed with VSCOcam with se3 preset

Mon premier réflexe à l’étranger, c’est de trouver une brocante ! C’est toujours dans les vieilleries que l’on perce le mieux l’âme d’un lieu. Petite, je passais mon temps dans le grenier de mes grand-parents à dénicher vieux bouquins, téléphones à cadran et autres merveilles. Si j’avais pu j’aurais tout ramené dans ma chambre. Maud

Processed with VSCOcam with a6 preset

J’ai toujours été passionnée par la vaisselle ébréchée, les chaises en formica qui collent aux fesses, et j’ai passé mon enfance à fureter les placards des maisons de famille à la recherche de lettres et de petits trésors. J’adore renifler les vieux livres, on est proche du toc ! La tendance du vintage ne pouvait donc que me parler. Vanina

Crédits photos : Maud Coillard


ARTICLES ASSOCIES

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

INSTAGRAM