Interview: Apolline Durouchoux nous photocall

Interview: Apolline Durouchoux nous photocall

La photographe Apolline Durouchoux immortalisera la 5YPARTY des Nanas d’Paname jeudi soir ! Avant de se ruer sur le photocall, on découvre l’univers de cette artiste qui aime raconter des histoires en images. 

 

NDP: Hello Apolline. On te sait créative; pourquoi avoir choisi la photo en particulier et pas un autre art ?

Apolline: J’ai toujours aimé l’art, je ne me voyais pas travailler autrement que dans ce milieu.  La photo m’est venue assez tard, après avoir été aux Beaux Arts et passé un diplôme de graphiste. Grâce à un prof de photo j’ai réalisé que c’était plus dans ce milieu particulièrement que je voulais évoluer. J’aime capturer les moments, jouer avec la lumière  pour accentuer un mouvement et créer des univers qui me correspondent.

 

 

NDP: Justement, comment qualifierais-tu ton travail, ton univers en 3 mots ?

Apolline: Je dirais romantiquemagique et avec une touche de kitsch

 

Apolline Durouchoux 3

 

NDP: Parmi les clichés que tu as réalisé, quelle est ta photo chef d’oeuvre; celle qui t’émeut, te touche, t’a marqué ?

Apolline: C’est plus une série de photos que j’ai réalisé pour une expo il y a 5 ans. Le thème était intérieur / extérieur, j’ai travaillé de nuit et j’ai sorti des éléments faits pour l’intérieur à l’extérieur (un fauteuil, un lit…) en utilisant de petites sources lumineuses (guirlandes, lampes…). J’ai vraiment travaillé autour de la mise en scène, j’ai créé un univers à part entière et j’ai adoré ça. Avec ces photos j’ai  réussi à sortir ce que j’avais dans la tête en image et c’est un sentiment incroyable. C’était moi de A à Z et c’est en ça qu’elles m’ont marqué…

 

 

NDP: Parlons de Paname. Si tu ne pouvais faire qu’une photo de Paris quel endroit et quelle atmosphère choisirais-tu de capturer ?

Apolline: Je choisirais Montmartre, mon quartier préféré, une terrasse éclairée de lampions multicolores pendant une soirée d’été !

 

 

NDP: Nombreux sont les gens qui se trouvent peu photogéniques; quelles sont tes astuces pour être beau en photo (ou du moins se trouver beau…) ?

Apolline: Pour moi être photogénique rime avec naturel, mais aussi avec confiance en soi… dès qu’on se sent bien devant un appareil photo on se lâche et à ce moment là tout est possible !

 

 

NDP: Et inversement, quels sont les « trucs » à éviter pour ne pas aboutir à la tant redoutée photo « doss » ?

 Apolline: L’overdose. Trop de make up, trop de décolleté, trop de bouche en cul de poule !

 

Alors, vous l’aurez compris, on limite les artifices, on se ramène peace et nature et on se prépare à éblouir le tropico photocall jeudi !


ARTICLES ASSOCIES

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

INSTAGRAM