Saint-Valentin : 5 témoignages pour le meilleur et...

Saint-Valentin : 5 témoignages pour le meilleur et pour le pire

Qu’on l’aime ou qu’on la déteste, impossible d’y échapper. La Saint-Valentin est arrivée. L’occasion de se remémorer les bonnes surprises comme les plantages cuisants et d’anticiper la prochaine ! La preuve avec 5 loveuses de la bande.  

 

NECO GOEN, artisan tatoueuse

 

 

La pire: La Saint-Valentin de rupture après un mois de soins intenses ! Mon mec de l’époque avait dévalé une côte après une soirée (beaucoup) trop arrosée alors je me suis occupée de lui pendant des semaines. A sa reprise du taf, il était bien en forme … et a préféré faire un apéro avec ses potes plutôt que de venir à mon dîner de Saint-Valentin. Sans hésitation, j’ai pris mes cliques et mes claques et ciao, je suis partie faire ma nouvelle vie.

La meilleure: Au Japon. On a passé l’après-midi à Odaiba – une île artificielle dans la baie de Tokyo – à faire du shopping et des attractions bien cool. Pour finir, on s’est offert un barbecue japonais au 57e étage d’un gratte-ciel avec vue sur la ville et la plage. Une bonne dose de chill.

La prochaine: Impro totale en Allemagne. C’est déjà pas mal. 

 

NOEMIE FRANCOIS, chanteuse, danseuse, musicienne et comédienne

 

 

La pire: Quand on s’est séparé après 7 ans de relation avec mon ex.

La meilleure: J’avais 12 ans. Mon amoureux de l’époque m’a offert une bague en métal soudée confectionnée par ses soins… Trop mignon.

La prochaine: Un 14 février rien que pour moi, à la montagne, à faire du snow des heures durant. 

 

MARINE DE NICOLA, auteure, chanteuse et speaker

 

marine-8

 

La pire: Un coup de fil anonyme d’un garçon qui m’a dit à toute vitesse: « Joyeuse Saint-Val Marine » juste avant de raccrocher. Inefficacité maximale pour cette admirateur qui n’est jamais sorti de l’ombre. Une intervention d’une totale inutilité.

La meilleure: Une séance de pêche dans l’Océan Indien sur la côte australienne. Nous avons dégusté notre butin fraichement dégoté en tête à tête juste avant la reprise de mon road trip.

La prochaine: J’organise une fête chez moi. Et comme à chaque bonne soirée son bon thème, celle-ci sera placée sous le signe du jeu de la bouteille. D’ailleurs vous êtes tous.tes invité.e.s ! Mononucléose garantie.

ELIS JANOVILLE, fashion designer

 

 

La pire: Mon témoignage quant à ma pire Saint-Valentin est davantage un conseil: c’est pas parce que ta copine ne prend pas cette date au sérieux qu’il faut rater une occasion d’être romantique ! Ignorer le 14 février peut devenir une faute grave quand on est dans une relation longue… même une fleur peut aider le couple à sortir du quotidien. A bon entendeur.

La meilleure: Un soir, mon amoureux est venu me chercher à la sortie de mon travail avec un sac Agent provocateur en main. Sachant qu’il est timide, ça m’a beaucoup fait rire de l’imaginer vivre ce calvaire pour acheter de la lingerie. C’était vraiment adorable.

La prochaine: On va fêter ça au théâtre, devant la pièce Raoul de James Thierrée. Il adore cet artiste. Ca fait déjà dix ans, et même si la Saint-Valentin n’est pas très importante pour nous, j’ai envie que cette soirée 2018 soit inoubliable. 

 

INGRID LEIRA JUVENETON, comédienne et modèle photo

 

 

Le pire du meilleur (ou le meilleur du pire?): L’année dernière, le garçon que je fréquentais m’a fait livrer un bouquet de 30 roses rouges chez moi (il avait discrètement récupéré mon adresse parce qu’il m’avait commandé un Uber un soir). Une belle intention … et un gros échec ! Je n’étais pas là quand le coursier est passé. Résultat: à mon retour, quatre jours plus tard, les fleurs avaient pris un gros coup de mou !

La prochaine: En amoureuses. Avec ma chienne. 


ARTICLES ASSOCIES

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

INSTAGRAM