Les Mères Noël d’Paname

15 décembre 2021

Comme vous le savez, les fêtes de Noël approchent. Pour l’occasion, Les Nanas d’Paname se transforment en mères Noël d’Paname ! Nous nous sommes alliées à l’association Dans Ma Rue afin de réaliser une maraude le samedi 11 décembre à Paris.

La maraude des Nanas d’Paname x Dans Ma Rue

Une maraude, cette fameuse équipe de personnes qui se déplace en ville de jour comme de nuit, afin de distribuer des boissons chaudes, de la nourriture, des couvertures et du matériel médical aux personnes qui sont dans le besoin. Autrement dit, ce sont nos superhéros du quotidien.

Même si le nombre de sans-abri ou de personnes dans le besoin à Paris a baissé de 23% en 2021 par rapport à 2020, il ne faut pas relâcher nos efforts. Ensemble, restons solidaires. Il reste un peu plus de 2785 personnes à aider en ces périodes hivernales difficiles à surmonter.

Nous nous sommes donc retrouvés au lieu de l’association Dans Ma Rue en début d’après-midi avec un petit point sur l’organisation de la maraude. Kevhoney Scarlett, notre modèle et activiste était présente sur place afin d’aider les bénéficiaires ainsi que notre artiste peintre / illustratrice Caroline Drogo.

Nous nous sommes réparties en petits groupes en effectuant des circuits bien connus par l’association. A travers le 13ème, 10ème, 15ème et même Vincennes, on retrouve des habitués qui restent toujours à la même place. Ce sont, pour tous, des points de rendez-vous tous les samedis.

Des moments de partage uniques

Nous avons eu l’opportunité d’échanger et de partager avec une dizaine de personnes dans le besoin par groupe. Ils étaient habitués et contents de voir du monde, tous nos échanges étaient naturels mêlés à de vraies valeurs humaines. Grâce à vous, nous avons pu récolter plus de 80 boxes dans lesquelles se trouvaient des gourmandises, des mots doux, des bonnets, des pulls, de jolis vêtements chauds qui changent de d’habitude, des livres, des chocolats ou encore des gels douches. On a pu constater que leur péché mignon était la soupe et le café !

Pour la plupart, nous avons eu affaire à des hommes, l’association Dans Ma Rue nous expliquait que les femmes sans domicile fixe bougent beaucoup plus que les hommes pour une question de sécurité.

En fin d’après-midi, nous nous retrouvions pour faire un bilan de la maraude. L’occasion de raconter des anecdotes pour certains. Un moment émouvant notamment lorsqu’un membre de l’association nous racontait qu’un sans-abri habitué à échanger avec eux était parti, car celui-ci avait trouvé l’amour…

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Kevhoney Scarlett (@kevhoney_s)

Scarlett, quant à elle, a trouvé cette journée enrichissante : “On a découvert le travail des bénévoles en amont et pendant la maraude, mais également la situation des hommes et des femmes à la rue. Entre les sans-papiers en situation régulière et celles et ceux qui ont migré, parmi eux se trouvent différentes histoires. Il y en a qui ont été abandonnés par leur famille, d’autres qui ont fait le choix de la rue par soif de liberté. Ce qu’il faut surtout souligner est la situation des femmes à la rue qui, bien souvent, se cachent. D’où la difficulté de leur apporter notre aide”

Ces moments d’échange et de partage sont intenses. Donner de son temps pour le passer avec eux fut un réel plaisir pour chaque membre des Nanas d’Paname. Cette expérience nous offre une autre vision du monde. D’ailleurs, si cette cause vous tient à cœur, sachez que l’association Dans Ma Rue recherche des bénévoles.

Encore mille merci à ceux qui ont apporté leur soutien d’une manière ou d’une autre pour cette maraude. Ensemble, nous sommes plus fort(e)s.